Peau mixte déshydratée :
que faire

« C’est quoi, la peau mixte ? » Cette question nous est posée par de nombreuses clientes lors de leur consultation avec nos Dr en pharmacie. Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, la peau mixte n’est pas une nature. La peau mixte déshydratée correspond en fait à une peau grasse qui manque d’eau. Nos Dr en pharmacie vous expliquent tout ce qu’il faut savoir sur ce phénomène.

Peau déshydratée symptômes : les comprendre

La peau mixte : définition

Avoir la peau mixte ne définit pas la nature de votre tissu cutané.

En effet, il existe trois types de peau : normale, sèche, ou grasse, qui peuvent revêtir différents états : déshydratation, maturité, présence d’imperfections…

Dans le cas où une peau grasse manque d’eau, on dit qu’elle est déshydratée, ou mixte. Ses principales caractéristiques sont donc :

- Une nature de tendance grasse (c’est à dire qu’elle présente de légères brillances notamment sur la zone t : front, nez, menton)

- ET un état déshydraté à cause de facteurs environnementaux

La différence entre peau mixte et grasse

Les peaux grasses 


Elles produisent du sébum
en grande quantité, ce qui :

- Leur donne un aspect brillant plus ou moins prononcé sur l’ensemble du visage, ou sur la zone T)

- Accentue le risque d’imperfections comme un grain irrégulier, des boutons, ou encore des pores visibles et dilatés.

Les peaux mixtes

Elles se reconnaissent grâce aux symptômes suivants :

- Une tendance à graisser facilement avec une présence de brillances localisées sur la zone T, avec ou non des imperfections

- Des tiraillements occasionnels au niveau des joues, des tempes, et des mamillaires dus à leur déshydratation 

Pourquoi une peau à tendance grasse se déshydrate-t-elle ?

Il existe de nombreux facteurs hormonaux ou externes (stress, pollution, saisons) qui mènent à la déshydratation d’un tissu cutané, quelle que soit sa nature.

Cela dit, le principal facteur est génétique, et c’est souvent les femmes qui sont assujetties à cet état. Effectivement, elles sont sensibles aux fluctuations de production de sébum en fonction des traitements médicaux, de la puberté, des cycles hormonaux, de la grossesse ou de la ménopause. 

Parmi les facteurs aggravants, on note :

- Le tabac, qui bouche les pores et a aussi tendance à perturber l’équilibre hormonal au profit des androgènes

- L’alimentation sucrée, riche en graisse saturée

- Certaines pilules contraceptives, qui vont également avoir tendance à déséquilibrer le tissu cutané 

 Autant de facteurs qui vont aggraver la déshydratation. Il est donc conseillé de manger sainement, de boire peu d’alcool, de faire du sport régulièrement et d’éviter le stress.

Attention : certains produits cosmétiques déshydratent même les peaux grasses !

Les cosmétiques ont un rôle important, car certaines habitudes abîment le film hydrolipidique naturel de la barrière cutanée. Or, ce film hydrolipidique a pour fonction de freiner l’évaporation naturelle d’eau qui provient de notre tissu cutané. Lorsque ce film est détérioré, il ne fonctionne plus correctement, et le tissu cutané est déshydratée. 

Parmi ces mauvaises habitudes, on compte : 
- L’utilisation de soins cosmétiques occlusifs ou trop agressifs (mousse, lingettes démaquillantes, eau micellaire...)
- La superposition de crèmes

Ceci dit, une peau grasse déshydratée peut être facilement sublimée. Pour cela, il faut avoir recours à l’application de soins hydratants.
De plus, rien n’est définitif : il faut savoir que le type de peau change au cours de la vie. A partir de 35 ans chez les femmes et de 45 ans chez les hommes, le tissu cutané devient moins gras et peut redevenir normal, voire sec. 

Hydratant peau grasse : les gestes à adopter

Attention : fausse idée reçue !

Lorsque notre visage brille facilement, on regarde d’un œil suspicieux tout ce qui pourrait le graisser davantage. Sujet aux excès de sébum, le tissu cutané peut en effet souffrir d’imperfections, et beaucoup de personnes pensent qu’il faut pour cela assécher son visage. Erreur ! Au contraire, il ne faut pas chercher à compenser en décapant le tissu cutané.

Le premier geste à avoir, c’est calmer l'inflammation pour apaiser et limiter la prolifération des petits boutons et des points noirs.
Du nettoyage au maquillage, le soin d’une peau à tendance grasse passe surtout par l'utilisation de cosmétiques spécifiquement formulés pour purifier, sans assécher. Bien hydratée, elle brillera moins et n’aura pas de sensation d’inconfort.

Il reste difficile de trouver le bon équilibre entre les nettoyants trop agressifs qui contiennent des tensio-actifs et les soins matifiants. Alors que les premiers éliminent les lipides essentiels à la protection du tissu cutané (ceux forment le film hydrolipidique retenant l’eau dans notre tissu cutané), les seconds oublient souvent d’hydrater.

Peau du visage déshydratée : symptômes, les traiter

L'HUILE NETTOYANTE

Il faut donc adopter la bonne routine pour permettre au tissu cutané de s’auto-réguler. Pour cela, nos Dr en pharmacie recommandent l’utilisation d’une huile nettoyante.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une huile nettoyante, lorsqu’elle s’émulsionne et se rince bien, purifie le visage de toutes les impuretés accumulées pendant la journée, tout en respectant sa nature.

C’est donc LE soin trop souvent sous-estimé, pourtant essentiel pour sublimer une peau mixte déshydratée.

LA CREME DE JOUR

Une crème de jour reste indispensable. Son eau va venir hydrater la peau en profondeur.

Aussi, nous recommandons de préférer une crème de jour aux actifs botaniques choisis en fonction de votre type de peau.

DÉCOUVRIR mES ACTIFS   ▸

Enfin, une crème de jour reste indispensable.

Son eau va venir hydrater la peau en profondeur.

Aussi, nous recommandons de préférer une crème de jour à l'Aloe Vera, actif botanique aux vertus hydratantes.

Tout savoir sur l'hydratation de la peau

FAIRE MON BILAN DE PEAU

& Découvrir les soins adaptés à ma peau déshydratée