Interview : le retour aux fondamentaux

Découvrez pourquoi la parisienne Lucile Battail, jeune entrepreneuse et fondatrice de Laboté,  a t-elle réinventé la façon de fabriquer les cosmétiques en renversant tous les principes de l’industrie de masse ?

Revenir aux fondamentaux de la pharmacie, a été la seule alternative pour répondre aux besoins spécifiques des déçu(e)s de la cosmétique et faire face à l’offre pléthorique de soins cosmétiques conventionnels, qui, malheureusement ne sont jamais optimisés pour chaque type def peau.

Passionnée de botanique, de chimie organique et de galénique depuis son plus jeune âge et après quelques années de recherche appliquée en cosmétologie, Lucile s’est tout naturellement tournée vers les plantes médicinales aux innombrables vertus prouvées,  pour créer des formules minimalistes, simples et sincères. 

Lucile Battail, fondatrice de Laboté

Dans tous les domaines, simplicité et authenticité sont aujourd’hui des valeurs de plus en plus fortes. C’est la volonté de Lucile de développer des cosmétiques à forte valeur ajoutée cumulant ainsi ses connaissances scientifiques de Dr en pharmacie et le savoir-faire de la tradition ancestrale issue des apothicaires dans la sélection, l'association et le dosage précis de plantes utilisées depuis toujours et dont l'efficacité est largement  prouvée.

Fini la surenchère d’ingrédients et les formules compliquées, pour Lucile les actifs de plantes médicinales utilisées doivent obligatoirement avoir une affinité avec chaque peau pour rimer avec efficacité. 

Plutôt que de rajouter toujours plus d’ingrédients, Laboté a ainsi pris le parti d’enlever tout ce qui était superflu pour ne garder que l’essentiel et créer une gamme courte et un sourcing éthique afin d’optimiser aux maximum les formules fabriquées à la demande.

En exprimant sa volonté de concevoir des cosmétiques botaniques naturels,  Laboté nous rappelle notre héritage ancestral de naturalité en matière de soins du visage.

 

Quelles ont été tes motivations pour créer Laboté ? 

indispensable

J’ai eu envie de me lancer et de créer Laboté quand j’ai réalisé que globalement dans notre industrie cosmétique on marchait un petit peu sur la tête. Mais heureusement cela n’a pas toujours été comme ça. 

Autrefois on faisait des produits plus simples, des produits qui fonctionnaient bien, et pour moi,  j’ai la conviction que un bon produit cosmétique repose sur trois fondamentaux : 

  • des formules simples
  • des bons ingrédients
  • et une parfaite adéquation entre un besoin de peau  et une formule chimique cosmétique 

Qu’est-ce que la simplicité cosmétique ?

La simplicité en cosmétique pour moi ce sont vraiment deux choses :

D’abord, ne pas sur-multiplier les produits que l’on utilise. La peau a besoin de soins, de basiques, de nettoyage et non pas d’une infinité de produits.

La deuxième chose, c’est la simplicité intrinsèque des formules.

Une bonne formule cosmétique,  ce n’est pas une formule où l’on va retrouver 200 actifs. C’est une formule où se trouvent les quelques bons  actifs , au bon dosage et qui correspondent à la peau.

La formulation de soins sur-mesure

Qu’est-ce qu’un bon ingrédient cosmétique ?

Pour moi un bon ingrédient cosmétique, c’est un ingrédient qui a fait les preuves de son efficacité sur la peau . En cosmétique, pour faire des pommades, on a pas toujours utilisé des molécules de synthèse complexes. Pendant très longtemps,  on a utilisé des plantes médicinales et ça marchait très bien. 

Ce sont des plantes qui sont extrêmement bien documentées,  qui sont la base de la pharmacie et de la médecine moderne et on les a un petit peu laissées de côté car elles sont difficiles à utiliser. 

Ce sont des mélanges de molécules complexes qui sont fragiles, qui se dégradent vite et qui doivent être utilisées rapidement après leur extraction. Donc, il faut fabriquer frais, de façon dite extemporanée et l’utiliser vite sur la peau. 

Quelle est la force du sur-mesure ?

La dernière chose qui est fondamentale pour moi lorsqu’on parle de produits cosmétiques,  c’est d’avoir la bonne adéquation entre une formule et des besoins de peau et c’est ça la force du sur-mesure. 

Laboté : des produits cosmétiques adaptés à chaque peau

Pendant mes études en pharmacie, on m’a appris à faire des préparations magistrales. Ce sont des mélanges que l’on va créer pour un patient quand il  n’existe pas dans l’offre standard de médicaments. 

Le bon dosage adapté et le bon mélange de molécules, c’est ce savoir-faire là que l’on a dans le médicament et dans la pharmacie. Malheureusement, on  l’a un peu perdu de vue ces dernières années et je me suis rendue compte que c’était trés dommage,  qu’en cosmétique ça n’existe pas. Ça existait il y a trés longtemps chez le pharmacien, mais maintenant on ne vend plus que des produits standards.

Lorsqu’on a une peau sèche avec des boutons, il n’existe pas de produit standard qui corresponde à ce besoin là .

Pour avoir travaillé longtemps en pharmacie,  je vous assure qu’il y a une grande nécessité à créer des préparations magistrales cosmétiques et c’est exactement ce que l’on fait chez Laboté.

On prépare à la demande, pour une seule personne à la fois, un mélange unique qui correspond exactement à ses besoins et qui du coup est une formule universelle pour cette peau.

DÉCOUVRIR MES SOINS SUR-MESURE 

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés